Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2023 > février > 17

Espagne : le Parlement instaure un congé menstruel

17 février 2023 Brève Monde

Les députés espagnols ont voté définitivement une loi créant un « congé menstruel » pour les femmes souffrant de règles douloureuses. Une mesure destinée, selon le gouvernement de gauche, « à briser un tabou ». Adopté par 185 voix contre 154 contre et 3 abstentions, ce texte fait du pays le premier en Europe et l’un des rares dans le monde à intégrer cette mesure dans sa législation – à l’instar de ce qui existe déjà au Japon, en Indonésie ou en Zambie. « C’est un jour historique pour les avancées féministes », a lancé sur Twitter la ministre de l’Égalité, Irene Montero, membre de la formation de gauche Podemos, alliée des socialistes au sein de l’exécutif. La loi prévoit aussi un renforcement de l’éducation sexuelle dans les écoles, ainsi que la distribution gratuite de moyens contraceptifs et de produits d’hygiène menstruelle dans les lycées. Pour sa part, le Parti populaire, principale formation de la droite, a voté contre, craignant un risque de « marginalisation » et de « stigmatisation » des femmes, et les « conséquences négatives sur le marché du travail » pour elles. Tant de sollicitude à leur égard est touchant venant d’une formation qui, ces dernières années, s’est opposée à toute législation en faveur des femmes, depuis le droit à l’IVG en passant par l’aggravation des peines à l’encontre des féminicides et des auteurs de violences de genre. Comment dit-on faux-culs en espagnol ?

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article