Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Éditos L’Étincelle > 2022 > mars > 28

Dans l’urne en plexiglas, l’importance du vote pour Philippe Poutou

Dimanche 10 avril, ce sera le premier tour de l’élection présidentielle. Notre sort dépendrait-il de ces bulletins de vote dans les urnes et du nom qui en sortira ? Certainement pas. L’histoire est celle de luttes de classe, de mobilisations collectives, de grèves, de révoltes et de révolutions. Mais ce que des millions de travailleurs et de jeunes vont voter, ou refuser de voter par désintérêt ou rejet du système, a quelque importance – même si la démocratie bourgeoise est une mascarade, où la parole est monopolisée par celles et ceux qui ont le fric, possèdent des journaux et des chaînes de télé. Macron et tous les candidats de droite et d’extrême droite qui le copient et le talonnent ont eu droit à des centaines d’heures d’antenne et c’est aujourd’hui, à treize jours de l’élection, qu’on nous annonce une phase d’« égalité » entre candidats. Le jeu est pipé ! La démocratie ouvrière serait tout autre chose qu’il nous reste à imposer par nos luttes. Il est pourtant important que le seul candidat ouvrier de cette élection, Philippe Poutou, recueille le maximum de suffrages. Ce serait le seul électrochoc ! Et on pourra ajouter à son score les voix qui se porteront sur Nathalie Arthaud. Mille raisons de voter pour Philippe Poutou.

Voter pour Philippe Poutou, c’est voter pour l’expropriation des voleurs

Macron compte repousser de trois ans l’âge de départ en retraite, imposer dix à quinze heures de boulot aux bénéficiaires du maigre RSA, rogner encore les allocations de chômage, obliger les profs à travailler plus.

Et nous sommes dans un contexte de flambée des prix, dont celle des carburants mais aussi de tous les produits de première nécessité, alors que le chômage ne se résorbe pas. Mais dans un contexte où les entreprises du CAC 40 ont engrangé 160 milliards de profits en 2021. Leurs dirigeants et actionnaires sont parmi les dizaines de milliardaires du pays, qui ont fait fortune par le hold-up sur notre force de travail. L’État les aide avec l’argent de nos impôts, au détriment des services publics de santé, éducation, transports ou logement.

Ces oligarques français méritent d’être expropriés pour qu’enfin les travailleurs décident eux-mêmes et démocratiquement de ce qu’ils produisent, pour qui, où et comment. Selon les besoins humains et en harmonie avec la nature.

Voter pour Philippe Poutou, c’est voter pour la solidarité ouvrière et un monde sans frontières

Depuis des mois, Éric Zemmour, Marine Le Pen et Valérie Pécresse rivalisent de campagne haineuse et mensongère contre les immigrés, tandis que Macron et son gouvernement traquent les migrants qui ne sont pas ukrainiens. Cette politique criminelle vient de conduire à une tragédie en gare de Valenciennes. Des jeunes d’origine érythréenne ont tenté de monter dans un wagon de fret : l’un d’eux a été électrocuté par un arc électrique, ce qui a déclenché un incendie de pneus transportés… Un mort et plusieurs blessés parmi les migrants, des cheminots en état de choc, des voyageurs livrés à eux-mêmes, par manque d’effectifs. Halte à cette barbarie raciste.

Voter pour Philippe Poutou, c’est voter pour le renversement d’un système capitaliste fauteur de guerre

Tandis que la population d’Ukraine tente de résister aux bombes du dictateur Poutine, les représentants des grandes puissances discutent entre eux de gros sous, derrière le dirigeant américain Biden : déballage des calculs égoïstes de leurs multinationales ! Rester en Russie ou la quitter ? Calculs de pertes et profits, de gains en vente de gaz ou d’armes aussi ! Et ce sont les travailleurs et les pauvres de la planète – nous tous – qui devrions le subir, par des pénuries et l’inflation comme par la militarisation plus poussée de la société. Tout d’un coup, il devient palpable que les rivalités impérialistes peuvent nous faire basculer dans une troisième guerre mondiale.

Voter pour Philippe Poutou, ce sera dire que les travailleurs et les peuples de la planète doivent, de toute urgence, renverser ce système. Ils ont pour eux le cœur, l’intelligence et la force du nombre.


MEETING de Philippe Poutou, candidat du NPA

Samedi 2 avril, 15 h – cirque d’hiver Bouglione

110 rue Amelot, Paris. M° Filles du Calvaire


Dans l’agenda de campagne, retrouvez les dates des prochains meetings de Philippe Poutou et du NPA dans d’autres villes (Angoulême, Rennes, Nantes, Bayonne, Bordeaux, Tours, Grenoble...)

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article