Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mai > 2

Chômage : des chiffres en trompe-l’œil

2 mai 2022 Brève Politique

Selon une note publiée par le ministère du Travail le 28 avril, le nombre de chômeurs de catégorie A, c’est-à-dire sans aucune activité, est passé – pour la première fois depuis dix ans – sous la barre symbolique des trois millions en métropole. Une grande victoire du mandat de Macron ?

Une baisse qui s’explique en partie par les subventions massives d’argent public au patronat à travers le chômage partiel ou les aides pour l’embauche d’apprentis. Surtout, elle occulte l’augmentation des autres catégories du chômage qui est moins reluisante : 4,7 % d’augmentation pour les catégories B et C en un an, soit un approfondissement de la précarité à travers le recours aux contrats courts.

Précarité ou chômage, un choix imposé par le patronat et le gouvernement à son service qu’il faut refuser !

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article