Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 27

À bas les prisons !

27 juillet 2021 Brève Politique

La population carcérale avait diminué au début de l’épidémie de Covid, en raison , d’une part de libérations anticipées pour essayer de limiter la propagation de l’épidémie, d’autre part, et surtout, de la fermeture des tribunaux. Nicole Belloubet puis Éric Dupond-Moretti, ministres de la Justice successifs, s’en étaient félicité, en présentant cette baisse comme un succès de leur politique. Mais un an plus tard, il apparaît que le nombre de prisonniers a augmenté de 15,7 % et s’élève aujourd’hui à 67 971 détenus. Il en résulte des conditions de détention épouvantables. Le nombre de prisonniers qui doivent dormir sur un matelas à même le sol a été multiplié par 2,6.

Bien entendu, les lobbies de la pénitentiaire, notamment les syndicats majoritaires parmi les gardiens, revendiquent la construction de nouvelles prisons et des embauches. Ce qui représente un marché juteux pour des entreprises comme Bouygues. Mais il apparaît depuis des décennies que, plus on construit de prisons, plus on enferme de gens. La cause principale de cette inflation, sans aucun effet sur la délinquance, est la politique du tout sécuritaire qui consiste à alourdir les peines par démagogie réactionnaire et électoraliste.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Mots-clés