Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2019 > janvier > 28

Violences policières : une mesure à deux balles

28 janvier 2019 Brève Politique

Castaner a récemment annoncé que les policiers munis de LBD seraient « systématiquement équipés de caméras-piétons », en tous cas en dehors des « cas d’agression », une formule suffisamment floue pour pouvoir justifier l’absence d’image dans presque toutes les situations.

Même s’il s’agit déjà en soi d’un aveu de reconnaissance de la dangerosité de ces armes, cette mesure n’a pas pour but d’empêcher les violences policières. Depuis le début du mouvement, le gouvernement les encourage et minimise leurs conséquences – Castaner ne parle que de quatre yeux de manifestants touchés quand un observatoire des violences en dénombre quinze.

Cette annonce est donc encore une belle dose de poudre aux yeux destinée à calmer la colère contre ces violences et à faire oublier que l’État en use sciemment pour dissuader toute contestation.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article