Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves d’entreprise > Hôpitaux > 2020 > mars > 22

Union sacrée

Au CHRU de Besançon comme ailleurs, il manque du matériel et des moyens de protection, les soignants viennent travailler avec anxiété ou attendent chez eux d’être rappelés à tout moment. Mais face à cette situation, les organisations syndicales restent muettes.

La CGT n’envoie plus aux syndiqués que les notes de service de la direction et des infos nationales de la fédé-santé. Sud adopte la même attitude. Seul leur représentant au conseil de surveillance (candidat FI aux municipales) est sorti de la réunion en en faisant un compte-rendu sur Youtube. Depuis il y raconte les conditions dans lesquelles il travaille. Quant à FO, l’Unsa et la CFDT ils font les morts ! Même le CHSCT extraordinaire sur le covid-19 a été annulé par la direction sans qu’aucun syndicat ne proteste.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article