Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 29

Une prune de 400 000 euros pour Monsanto

29 juillet 2021 Brève Économie

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), l’organisme qui veille plus ou moins sur la protection des données personnelles, vient d’infliger une amende de 400 000 euros à l’entreprise d’agrochimie Monsanto, filiale du groupe allemand Bayer. Cette dernière avait utilisé à leur insu des images de journalistes et de militants écologistes pour faire de la publicité pour le glyphosate, un herbicide partiellement interdit en France. La CNIL avait reçu sept plaintes émanant de personnes dont les noms et images avaient été utilisés dans les médias en 2019, pour faire croire, à tort, qu’ils étaient en faveur de ce produit.

En fait, les grands groupes agrochimiques ne reculent devant rien pour s’opposer à toute législation s’en prenant tant soit peu à leurs « droits » d’empoisonner la planète avec des cocktails d’herbicides et de pesticides.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article