Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 19

Une institution criminelle qui défend les siens

19 juillet 2021 Brève Politique

Selon un article de Mediapart du 16 juillet, les trois policiers mis en cause dans la mort d’Adama Traoré en 2016 ont été décorés en 2019 précisément pour son interpellation.

Une décoration pour acte de bravoure exceptionnelle face à un prétendu danger, leur hiérarchie veut faire croire qu’ils auraient fait preuve « en la circonstance, d’un engagement remarquable et d’une détermination sans faille qui font honneur à la gendarmerie nationale ». Adama Traoré n’avait commis aucune violence, un des policiers reconnaît qu’ils ont pesé à trois de tout leur poids sur lui, causant la mort du jeune homme. Selon les pompiers, aucun premier secours ne lui avait été apporté avant leur arrivée.

Une institution raciste et criminelle qui défend les siens. Nous, nous continuerons de défendre les nôtres.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article