Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mars > 2

SNCF : solidarité à géométrie variable

2 mars 2022 Brève Société

Face à la crise ukrainienne, le patron de la SNCF a annoncé la gratuité des déplacements à bord des TGV et Intercités pour les réfugiés ukrainiens. En revanche, pas question de garantir ce même geste de solidarité à l’égard des autres réfugiés qui fuient la guerre et la misère. À ceux-là, la SNCF et l’État réservent un tout autre sort : arrestation dans les trains et dans les gares, emprisonnements, expulsions... Les policiers sont même désormais autorisés à intervenir en dehors de leurs heures de service dans les trains et à faire usage de leurs armes. Pour la solidarité, on repassera.

Mots-clés : | |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article