Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > novembre > 25

Turquie : interrogation sur l’attentat d’Istanbul

25 novembre 2022 Brève Monde

Le 13 novembre dernier, un attentat dans une rue commerçante d’Istanbul faisait six morts et quatre-vingts blessés. Aussitôt Erdoğan accusait le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) d’en être responsable, ce que ce dernier niait farouchement. En guise de représailles, le gouvernement turc faisait bombarder les zones kurdes d’Irak et de Syrie par son aviation. Un pilonnage qui continue et qui a fait des dizaines de victimes. Cependant une partie de l’opposition commence à remettre en cause la version officielle de l’attentat en se basant sur quelques faits troublants : l’absence d’enquête sérieuse et le fait que la principale suspecte, arrêtée quelques heures après l’attentat, non seulement n’est pas kurde mais avait déjà arrêtée par les forces kurdes à Manbij, en Syrie, pour « espionnage au profit de la Turquie ». De là à voir une manipulation grossière du régime, il n’y a qu’un pas.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article