Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Convergences Révolutionnaires > Numéro 105, avril-mai 2016

Place de la République à Paris : Hôpitaux Debout

Mis en ligne le 21 avril 2016 Convergences Entreprises

Samedi 9 avril. Vers 19 heures.

Une bande de blouses blanches s’installent place de la République et sortent leur banderole « Hôpitaux Debout ». Sous la pluie avec un petit mégaphone qui sert à alpaguer les passants et deux collègues en permanence pour tenir la banderole…

Les Hôpitaux Debout sont nés d’une poignée de blouses blanches regroupées sur trois hôpitaux de l’AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris). Des salariés qui, pour certains, n’avaient jamais manifesté de leur vie avant 2015, mais qui se sont connus dans les manifestations de mai et juin dernier contre le plan Hirsch [1] et ne se sont plus quittés.

Janvier 2016, première tentative : ils avaient déjà tenté de regrouper leurs collègues en janvier en distribuant 10 000 tracts à une dizaine dans 10 hôpitaux de l’AP-HP. L’ambiance n’y était pas chez les collègues et le regroupement n’a pas eu le succès voulu (à peine une trentaine de collègues à une assemblée inter-hôpitaux)… sans pour autant que cela démoralise ce petit « collectif ».

Malgré la pluie : cette fois, dans la foulée du mouvement contre la loi Travail, l’occasion était trop belle. De quoi récidiver. Profitant de l’engouement pour Nuit Debout, ils (et pas mal de « elles ») se sont précipité(e)s pour rappeler qu’ils sont des citoyens mais surtout des salariés attaqués comme les autres par un plan qui ressemble en tous points à une loi El Khomri adaptée aux hôpitaux.

Le rassemblement du samedi soir a eu son petit succès malgré la pluie et malgré le fait que plusieurs collègues ont été réquisitionnées par l’infirmerie pour soigner les blessés de la manifs.

Création de la Commission Hôpitaux Debout : remotivés par cette expérience, les uns ont annoncé la création de la Commission Hôpitaux Debout à l’Assemblée générale de République du dimanche. Rendez-vous pris le jeudi 14 avril.

Ce jour-là (toujours sous la pluie !), 150 personnes se sont rassemblées autour de notre banderole. Parmi les participants, des hospitaliers de tous horizons (pas que de l’APHP) et même quelques médecins. Le secteur de la psychiatrie était fortement représenté avec sa propre banderole.

Pour la convergence des luttes : au micro, les prises de paroles des hospitaliers se sont succédés : « Nous ne sommes peut-être qu’une minorité dans chaque hôpital, et une minorité ça ne fait pas peur au gouvernement. Mais une minorité plus une minorité plus une minorité, cela a beaucoup plus de poids. Et peut entraîner les collègues », rappelle une hospitalière. Une autre : « Le but est de se réunir dans l’idée d’une convergence des luttes entre représentants de la Santé ». L’objectif est clairement de se regrouper.

Des contacts sont pris et un rendez-vous est fixé pour la semaine qui suit.

16 avril 2016, Correspondante


[1Se reporter à notre article de Convergences révolutionnaires n°100 (juillet-août 2015) : « Hôpitaux de l’AP-HP : en lutte contre le vol des RTT... et tout le reste ! ».

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article