Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mars > 13

Pays de Galles : remous autour de Tchaïkovski

13 mars 2022 Brève Culture

Après celui du Japon, l’Orchestre philharmonique de Cardiff a décidé de retirer de son répertoire L’Ouverture 1812 du compositeur russe Piotr Ilitch Tchaïkovski, qu’il devait jouer lors d’un concert prévu le 18 mars prochain. Cela a provoqué quelques remous chez les mélomanes, dont certains ont estimé qu’il s’agissait d’une marque de russophobie. Une des directrices de l’orchestre, Linda Robinson, a nié tout sentiment anti-russe en expliquant que le morceau en question célébrait la résistance militaire russe aux troupes napoléoniennes et qu’il était donc inapproprié de laisser au répertoire en ce moment un plaidoyer pour la guerre. Mais elle a ajouté aussitôt que lors de l’ouverture de ce concert les musiciens joueraient l’hymne national ukrainien… qui n’est pas spécialement pacifiste et qui affirme notamment « nous sommes la nation des Cosaques », des guerriers par excellence. Cultiver la russophobie n’aide en rien le peuple ukrainien mais ne fait qu’exacerber les préjugés imbéciles.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article