Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2019 > avril > 29

Pas de trêve dans la solidarité

29 avril 2019 Brève Politique

Les maires de 13 grandes villes, soutenus par des associations d’aide aux migrants, ont signé un appel pour dénoncer les conditions indignes d’accueil des migrants et demander l’ouverture de places en centres d’hébergement.

Rien qu’à Paris, selon une association, entre 800 et 1 500 personnes vivent dans des conditions inhumaines, dans des campements de fortune, déplacées d’expulsion en expulsion.

L’État poursuit une politique criminelle en laissant des milliers de personnes à la rue, en renforçant les dispositifs répressifs aux frontières et en faisant tout pour compliquer les procédures de demande d’asile. Les associations et collectifs de soutien qui apportent quotidiennement nourriture, médicaments, couvertures et aide administrative aux migrants sont tellement à bout qu’ils ont dû annoncer une grève symbolique au début du mois.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article