Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > février > 7

Paris : la police de Macron dans ses basses œuvres

7 février 2022 Brève Politique

Dans la nuit de mardi et mercredi, une dizaine de migrants dormant sous un pont de Paris ont été brutalement tirés de leur sommeil par la police et expulsés. Ces étrangers dormaient en plein hiver, sans tente, sur de simples matelas. Ils n’entravaient pas la circulation et ne gênaient personne, n’ayant, dans leur isolement et faute de moyens, pas d’autre solution que de passer la nuit sous un pont pour s’abriter du froid et de la pluie. Depuis quelque temps, la traque policière s’intensifie, ne laissant aucun répit à ces pauvres gens. Une politique cruelle, menée par Darmanin aux ordres de Macron qui vise à dissuader les migrants de demander le droit d’asile en France. En ces temps de campagne électorale, Macron espère aussi gagner des voix parmi les électeurs anti-migrants, hostiles aux étrangers.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article