Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > février > 12

One Ocean Summit : un peu de bruit pour rien

12 février 2022 Brève Société

Autour d’Emmanuel Macron, une trentaine de chefs d’État et de gouvernement ont promis, vendredi à Brest, dans le cadre du sommet international pour l’océan (One Ocean Summit), d’en faire plus pour protéger les mers, indispensables à la régulation du climat et riches en biodiversité, mais mises à mal par les activités humaines, notamment les pollutions diverses et variées et la sur-pêche. « La mobilisation d’aujourd’hui a permis de concrétiser beaucoup d’engagements, des coalitions nouvelles d’acteurs privés et publics, d’États », a estimé le président français en conclusion de la réunion. Les participants vont donc se revoir… pour faire de nouvelles promesses. C’est pourquoi vendredi matin une manifestation a eu lieu dans la ville à l’appel de Greenpeace et de l’association Pleine mer pour dénoncer « une opération de “blue washing” » et déplorer que « Macron annonce qu’il est le champion des océans mais derrière ne fait rien ». Chez lui c’est une habitude.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article