Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > avril > 10

« Nous, on n’a pas d’immunité ouvrière »

10 avril 2017 Brève Politique

Furieux après le « Grand débat » télévisé de lundi dernier, où Philippe Poutou et Nathalie Arthaud ont fait entendre la voix des travailleurs et dénoncé les Fillon et Le Pen, qui piochent gaiement dans l’argent public en toute impunité, leurs chiens de garde sont montés à l’assaut : Bruno Retailleau (LR) a déclaré ne pas partager « cette vision de la France, divisée entre des classes »… Comme si les intérêts du patronat et des salariés étaient les mêmes !

La très réactionnaire Sophie de Menthon, présidente du lobby patronal « Ethic », et tristement célèbre pour ses prises de position en faveur du travail des enfants, a au moins le mérite de lever ce masque d’hypocrisie. Elle s’est fendue d’une « Lettre ouverte », véritable manifeste de défense des patrons, qui finit en beauté : « La candidature à la Présidence n’exige-t-elle pas un respect de tous les Français, même des patrons ? »… Sans doute n’apprécie-t-elle que les travailleurs respectueux de leur patron.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article