Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > septembre > 20

Noisy-le-Grand : une habituelle «  bavure  » policière

20 septembre 2021 Brève Société

Une enquête administrative a été ouverte après la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo montrant un policier qui frappe un homme au sol lors de son interpellation vendredi à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis). Sur ces images d’amateur, prises du balcon d’un immeuble, deux policiers sont en train d’interpeller un homme, maintenu à terre. Arrive alors un troisième fonctionnaire qui lui assène un coup de poing puis un coup de pied au niveau de la tête. Selon le parquet de Bobigny, les policiers intervenaient pour un « attroupement avec tapage, dans la rue ». L’avocat de la famille du jeune homme a annoncé son intention de déposer une plainte pour « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique en réunion et avec armes ». À quoi les policiers, dont deux se sont mis en arrêt maladie pour cinq et six jours, ont riposté en déposant plainte contre le jeune homme pour insultes et rébellion. Il a été placé en garde à vue dans l’attente d’une comparution immédiate. Comme, c’est bien connu, les violences policières n’existent pas, il est évident que les forces de l’ordre ont été sauvagement attaquées par un homme au sol. Qui sera sans doute condamné, mais pas ses agresseurs.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article