Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > février > 8

Naître ou ne pas n’être égaux en droit

8 février 2016 Brève Société

Une fois par an, l’État jette un bref regard sur les entorses à l’égalité en France. Le Défenseur des droits, Jacques Toubon, a publié, jeudi dernier, son rapport d’activité. Cela va de l’interdiction municipale de donner une sépulture à une enfant rom de 2 mois, aux refus d’inscription dans les cantines scolaires d’enfants dont les parents sont au chômage, ou encore de l’impossible accès aux droits élémentaires (« des milliers » de personnes attendent leur retraite pendant « parfois plusieurs années ») aux discriminations perpétrées par la police (+29,6 % par rapport à 2014).

Pour plus de la moitié, ces réclamations concernent le travail ou l’embauche, public/privé confondus. Avec des femmes payées en moyenne presque 20 % de moins que les hommes dans le privé. Mais aussi les discriminations, le harcèlement, voire les violences, en raison de l’origine, de la maladie, de l’âge… ou encore des activités syndicales.

Si on naît, en principe, égaux en droit, on ne le reste pas longtemps…

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article