Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2020 > octobre > 26

Mélenchon pèse ses mots

26 octobre 2020 Brève Politique

Sous prétexte que l’assassin de Samuel Paty était d’une famille tchétchène réfugiée en France, le chef de la France insoumise a déclaré : « Je pense qu’il y a un problème avec la communauté tchétchène en France. » Et d’appeler à « reprendre un par un tous les dossiers des Tchétchènes présents en France » et à « expulser ». Gérald Darmanin s’est dit surpris, trouvant Mélenchon « trop à droite pour [lui] ».

Un des collègues de Mélenchon, Éric Coquerel, a tenté d’atténuer le propos du chef en expliquant qu’il aurait juste voulu dire que « certains secteurs sont trop surveillés par rapport à d’autres qui ne le sont pas assez » et en reprochant à l’ancien ministre socialiste de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, d’avoir « eu des renseignements sur la radicalisation de certains Tchétchènes » et de n’avoir « rien fait ». Pas assez expulsé ?

Quant à Mélenchon lui-même, twittant à retardement comme Trump, il regrettait après coup « le mot “communauté” à propos des Tchétchènes ». Un mot seulement.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article