Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > février > 17

Méditerranée occidentale : plus de 90 % des migrants disparus sont algériens

17 février 2022 Brève Monde

Selon le Centre international pour l’identification de migrants disparus, une ONG basée à Malaga, en Andalousie, sur les 487 migrants qui ont perdu la vie en 2021 dans le naufrage d’une cinquantaine d’embarcations tentant de gagner l’Espagne, 413 d’entre eux étaient algériens. Par rapport à 2020 les chiffres ont fait un bond dépassant largement le bilan précédent de 291 disparus, embarqués sur une trentaine de bateaux de fortune. Et, pour le seul mois de janvier de cette année, « 7 à 8 embarcations ont disparu », a indiqué l’ONG au quotidien algérien Liberté alors que les autorités d’Alger ont jusqu’à présent préféré garder le silence sur un phénomène qui s’amplifie. Rappelons qu’en outre, en Méditerranée centrale, environ 970 hommes, femmes et enfants ont trouvé la mort l’an dernier alors qu’ils essayaient de rejoindre les côtes européennes.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article