Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves d’entreprise > Hôpitaux > 2020 > mars > 30

Mais oui, mon Colon !

Macron et son gouvernement répètent jusqu’à nous rendre sourds que nous sommes en guerre. L’hôpital en est le front. Les personnels de santé en sont les soldats. Certains d’entre nous en meurent déjà. Un militaire du rang en opération extérieure touche une prime de 2 200 € net non imposables par mois sur le terrain. Un major touche 3 500 € pour des périodes d’environ quatre mois (chiffres de la Cour des comptes 2016).

Il nous faut des masques, des blouses, des charlottes, des tests… des armes contre le virus, tout de suite. Nous méritons au moins le doublement de nos salaires.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article