Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mai > 18

Liban : on prend les mêmes…

18 mai 2022 Brève Monde

Des élections législatives viennent de se dérouler deux ans et demi après la thaoura, la grande révolte populaire d’octobre 2019, qui réclamait le départ des responsables politiques accusés d’avoir plongé le pays dans la crise. De part la Constitution, chaque circonscription étant réservée à une communauté religieuse (chrétienne, sunnite, chiite, druze, etc.) les jeux étaient largement faits d’avance et se sont polarisés, comme d’habitude, entre les chiites du Hezbollah et du Amal, soutenus par l’Iran, et la droite chrétienne des Forces libanaises, qui elle a l’appui de l’Arabie saoudite. Le scrutin a été marqué par des achats de voix, des pressions et des intimidations sur les électeurs, voir des agressions physiques. Et les Libanais ne se sont pas trompés puisque l’abstention a frisé les 60 %. L’Association libanaise pour la transparence a préféré traiter cela à sa façon en imprimant de la fausse monnaie anti-corruption avec des billets de banque représentant les catastrophes qu’a connues le pays ces dernières années (la Banque centrale en lambeaux, l’explosion du port de Beyrouth, la crise de ramassage des ordures ménagères, la hausse des carburants, etc.) et en incitant les gens à les diffuser largement comme moyens de sensibilisation. Preuve que l’humour peut être aussi une arme.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article