Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Convergences révolutionnaires > Numéro 99, mai-juin 2015

Les Rafales valent bien une Mecque

Se prenant pour Lawrence d’Arabie, notre guerrier Hollande a réussi à se faire inviter au sommet extraordinaire du Conseil de coopération du Golfe, les 4 et 5 mai à Riyad. Dans les interstices de la politique américaine qui indispose une partie de ses alliés en cherchant à utiliser les uns et les autres, l’impérialisme français pense pouvoir tirer son épingle du jeu.

Ne voyant pas plus loin que le bout du nez de ses Rafales, Hollande a décidé d’approuver haut et fort la guerre entreprise par le gouvernement saoudien au Yémen. Comme il voulait déjà au printemps 2013 entraîner les USA dans une intervention militaire en Syrie, dont la perspective plaisait également à l’Arabie Saoudite.

Car entre les diverses variantes religieuses de l’islam, dont les dictateurs ou chefs de clans se servent pour opposer les peuples les uns aux autres, il semble que Hollande ait choisi sa religion : la sunnite.

Mais la sunnite modérée, évidemment pas la variante de Daech. Celle bien sage de la famille royale de cette Arabie Saoudite, où les femmes ne peuvent sortir que voilées, n’ont pas le droit de conduire et où un juge peut condamner à la flagellation pour adultère une femme victime de viol. Un régime dit modéré donc, où les immigrés ouvriers ou employés de maison, nombreux dans le pays, sont méprisés et maltraités, et où en mai 2013 cinq ressortissants yéménites accusés d’association de malfaiteurs et de crime ont été décapités et leurs dépouilles pendues au-dessus d’une rue de la ville de Jizan. Histoire de « rassurer » les Saoudiens de souche en leur montrant qu’ils sont bien protégés. Un pays où un animateur de site internet peut être condamné à 10 ans de prison et 1 000 coups de fouet pour « insulte à l’Islam ».

Cher socialiste !

O. B.

Mots-clés : | |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article