Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > mai > 23

Le PS fait du « déni de minorité »

23 mai 2016 Brève Politique

Les réfugiés mineurs et isolés qui arrivent en France bénéficient en théorie d’une prise en charge obligatoire par le pays d’accueil jusqu’à leur majorité. À Nantes comme ailleurs, c’est au département de les prendre en charge, mais faute de subventions suffisantes, le conseil départemental (PS) fait du « déni de minorité », en ignorant volontairement l’âge des enfants alors qu’il est évident. Les associations locales évaluent à 30 % le taux de mineurs étrangers qui sont ainsi refoulés, jetés à la rue, livrés à eux-mêmes. Un tel mépris de la part des autorités locales PS n’est que le prolongement de la politique du gouvernement envers les migrants.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article