Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > mai > 23

Ce ne sont pas des arrêtés préfectoraux qui étoufferont la mobilisation !

23 mai 2016 Brève Politique

Jeudi dernier, la manifestation contre la loi travail a été interdite à Nantes. Dans tout le pays, des dizaines de jeunes et de militants ont été interdits de manifestations sur ordre des préfectures de police. Mesures permises par l’« état d’urgence », qui vient d’être renouvelé pour deux mois. Il y a trois semaines pourtant, le gouvernement déclarait que le gouvernement n’interdirait pas les défilés et que l’état d’urgence n’avait pas vocation à être utilisé contre les manifestants. Mensonges…

Mais rien n’y a fait : les manifestations de jeudi dernier étaient plus nombreuses que les précédentes.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article