Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2016 > mars > 28

La peste ou le choléra

28 mars 2016 Brève Monde

La presse internationale s’enthousiasme de l’avancée de l’armée syrienne contre les bastions de l’État islamique, notamment de la reprise de la cité antique de Palmyre. Voilà le régime de Bachar el-Assad en voie d’être blanchi. En oubliant de rappeler que c’est ce même régime qui a libéré des milliers de djihadistes de ses geôles il y a cinq ans pour écraser la révolution. En oubliant que ce régime a causé la mort de plus de 200 000 personnes depuis le début de la guerre civile, que son armée a gazé un quartier de Damas en août 2013, tuant des centaines de civils…

Après avoir laissé le peuple syrien se faire massacrer, après avoir laissé leurs alliés, Arabie Saoudite et Turquie, financer les diverses milices islamistes (dont l’EI), les grandes puissances occidentales changent leur fusil d’épaule et veulent nous faire croire que la peste vaut mieux que le choléra. Qu’importe pour elles le dictateur sur lequel elles peuvent tabler pour faire taire les aspirations sociales et la soif de liberté des peuples, pourvu que coule le pétrole du Moyen-Orient.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article