Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > septembre > 10

La pauvreté s’étend

10 septembre 2022 Brève Société

Dans un contexte de hausse des prix généralisée, la situation se détériore pour les foyers les plus modestes. C’est ce que détaille le 16e baromètre sur la pauvreté et la précarité que vient de publier le Secours populaire français. Douze millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté en France (18,46 % de la population) alors qu’elles n’étaient « que » neuf millions en 2019. La pandémie de Covid a exacerbé une crise économique déjà bien palpable. Et le nombre de pauvres a explosé. Les personnes interrogées dans l’enquête considèrent qu’une personne seule est pauvre quand elle a un revenu mensuel net inférieur à 1 263 euros. Un chiffre en hausse de 88 euros par rapport à l’an dernier. À titre de comparaison, c’est 161 euros de plus que le seuil de pauvreté officiel de l’Insee (1 102 euros), et seulement 41 euros de moins que le Smic (1 304 euros net en 2022). « Le contexte, avec une inflation galopante, pèse particulièrement sur les personnes aux revenus modestes », souligne le Secours populaire. Conséquences : 15 % des personnes interrogées avouent être à découvert chaque fin de mois et 7 % d’entre elles craignent de basculer dans la précarité. L’association constate qu’après une légère amélioration l’année dernière, « la situation se détériore de nouveau en 2022, dans un contexte de hausse des prix ». Et les choses risquent encore d’empirer.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article