Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > avril > 25

La fausse démocratie ne se mange pas

25 avril 2017 Brève Monde

Jeudi dernier, des milliers de Tunisiens ont manifesté dans la ville du Kef, au Nord-Ouest du pays. Appuyés par une grève générale, les manifestants ont réclamé une aide économique massive de l’État pour aider au développement de leur région et créer des emplois. Sous la pression, le gouvernement tunisien a signé samedi un emprunt de 93 millions d’euros auprès de la Banque mondiale, supposé financer des projets dans les domaines des forêts et de l’agriculture dans les régions les moins développées du pays.

Cinq ans après la chute de Ben Ali, le sort des travailleurs a peu changé, mais la colère est toujours là et s’exprime régulièrement. En Tunisie, comme ailleurs, il n’y a que par la lutte que les travailleurs gagnent des avancées.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article