Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > avril > 25

Des bénéfices sur le dos de la population

25 avril 2017 Brève Monde

La Grèce de Tsípras a annoncé cette semaine un excédent budgétaire de 3,9 % pour 2016. Mais ce n’est une bonne nouvelle que pour les banques et capitalistes européens qui comptent sur le remboursement de la dette grecque. Car les travailleurs, eux, ont durement payé cet excédent par une politique d’austérité drastique depuis 2008 : baisse des salaires de 38 % en moyenne, diminution des pensions jusqu’à 30 %, coupes dans les services publics, suppressions d’emplois, etc. Et le gouvernement de Tsípras, dit de « gauche radicale », a voté un budget 2017 encore plus austère que le précédent. Pour faire reculer l’austérité, pas possible de compter sur lui ou un autre sauveur. C’est dans les luttes que ça se passera.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article