Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mai > 31

L’univers pas très reluisant du football professionnel

31 mai 2022 Brève Société

La semaine dernière le foot professionnel faisait la une des médias qui avaient révélé que Kylian Mbappé resterait au PSG en touchant un salaire annuel de 100 millions d’euros et une prime à la signature du nouveau bail de 300 millions d’euros. Cette semaine rebelote. Le foot fait toujours les gros titres de la presse. Cette fois à l’occasion de la finale de la Ligue des champions qui opposait au Stade de France, à Saint-Denis, Liverpool au Real Madrid. Ce qui a attiré l’attention, c’est moins le match lui-même que les incidents qui ont vu la police repousser brutalement à coups de matraque et de gaz lacrymogène les supporters de Liverpool qui se pressaient aux entrées du stade. Aussitôt Darmanin a défendu l’action de la police en renvoyant la faute sur les supporters anglais dont 70 % auraient, selon lui, été munis de faux tickets d’entrée. Chiffre parfaitement invérifiable. De son côté, dans un premier rapport, la préfecture de police de Paris évoque la présence de 300 à 400 jeunes « venus des quartiers sensibles ». Et on est en train de friser l’incident diplomatique, Londres ayant décidé de soutenir ses supporters brutalisés dans cette affaire contre Paris, et menaçant de conseiller à ses ressortissants de boycotter leurs vacances d’été en France. Bref, entre les gros sous, l’affairisme, les joueurs transformés en panneaux publicitaires, les faux tickets, la violence endémique dans et autour des stades, les brutalités policières et le chauvinisme à cent sous, le football professionnel a tout pour plaire.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article