Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > avril > 25

L’austérité nuit gravement à la santé

25 avril 2017 Brève Société

La Sécurité sociale a décidé de ne plus rembourser un traitement contre le cancer, l’Avastin, qu’elle juge inefficace. Sauf que, pour certains patients, ça ne semble pas être le cas. Ainsi, une femme de 40 ans atteinte d’un cancer du sein métastasé a été réduite à lancer un appel aux dons pour payer le traitement que son cancérologue jugeait, lui, efficace. En dix jours, 40 000 euros ont été récoltés, preuve que la générosité existe du côté de la population.

Sur l’efficacité ou pas de tel médicament, nous ne sommes pas experts. Mais dans une société où l’industrie pharmaceutique est entre les mains de trusts privés, les prix de médicaments explosent et les autorisations accordées ou non sont affaires de lobbying.

La santé, parfois, ne tient qu’à un fil. Pour la Sécurité sociale, c’est un fil d’argent !

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article