Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Les articles du site

Kuessipan, film de Myriam Verreault

En France, sortie en salles le 7 juillet 2021

13 juillet 2021 Article Culture

Mikuan et Shaniss grandissent ensemble dans une réserve innue de la province de Québec. La famille de Mikuan, chaleureuse et aimante, aide Shaniss à surmonter bien des difficultés dans la sienne... Aussi proches que deux sœurs, leur chemin diverge à l’adolescence : Shaniss a un enfant, tandis que Mikuan rencontre Francis, un Blanc de son âge, découvre l’écriture et rêve d’aller étudier à Québec.

Elle qui, enfant, trouvait si vaste le territoire de la réserve, le ressent désormais comme un horizon bien trop étriqué. Le mot « territoire » en langue innue est le thème d’un très beau texte écrit par Mikuan, et d’une réflexion sur la liberté pour le peuple Innu, qui se confondait autrefois avec l’immensité des paysages, mais se limite aujourd’hui à quelques pâtés de maisons dans la réserve.

La place occupée par les Innus au Québec (le terme Innu provient de leur langue, l’innu-aimun, et signifie « être humain ») est le sujet sous-jacent du film. Francis est mis au défi par ses camarades de sortir avec Mikuan, car selon lui, les Innus ne se mélangent pas aux « Québécois », enfin aux Blancs... Une simple bousculade dans une boîte de nuit fait ressurgir le mot « sauvage ». Un débat au sein d’une classe entièrement innue traite de l’appropriation des ressources naturelles par les multinationales.

Un très beau film, adapté d’un livre écrit par Naomi Fontaine, Kuessipan, ce qui signifie « à toi », en innu, comme un message poétique adressé à son peuple.

Lydie Grimal

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article