Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mai > 17

Juvisy-sur-Orge (Essonne) : un jeune d’origine maghrébine passé à tabac par des policiers

17 mai 2022 Brève Société

Une enquête préliminaire a été ouverte après des violences policières sur un homme de 19 ans dans la nuit du 9 au 10 mai, au commissariat de Juvisy-sur-Orge. Mahedine Tazamoucht, un électricien sans antécédent et sans casier judiciaire, a été interpellé en pleine nuit non loin de chez lui alors qu’il se trouvait avec deux amis. Gazé, puis menotté, il a ensuite été conduit au commissariat et là passé à tabac dans un couloir sans caméra de surveillance. Attaché sur une chaise, vêtu de son seul slip, il a été littéralement martyrisé à coups de poing, de pied, de matraque et de pistolet laser. Finalement il est sorti de garde à vue le 10 mai vers 20 heures sans que lui soit signifié aucune charge. Il a porté plainte. Quant aux policiers, gageons que, comme d’habitude, ils évoqueront la légitime défense, voire « l’outrage et la rébellion » pour justifier leur méprisable conduite. Et un juge fera peut-être semblant de les croire.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article