Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > mai > 17

Homophobie : un phénomène loin de disparaitre

17 mai 2022 Brève Société

On célèbre aujourd’hui la Journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie. Dimanche dernier, France 5 avait diffusé un documentaire, Homosexualité : les derniers condamnés, où, au travers des témoignages, il rappelait que le délit d’homosexualité avait vu le jour par un décret de Pétain en 1942 qui ne sera aboli que 40 ans plus tard. Et pendant tout ce temps, des hommes et des femmes ont ainsi été ostracisés, traités comme des criminels et condamnés à vivre clandestinement leurs relations. Aujourd’hui les mœurs ont évolué et les gays ne sont plus considérés comme des parias. Et c’est heureux. Il n’empêche que l’an dernier, 2170 crimes et délits contre les lesbiennes, gay, bi et trans ont été enregistrés par la police et la gendarmerie. Si l’on ajoute à cela les 1620 contraventions dressées (à plus de 90 % pour injure ou diffamation), on aboutit à un total de 3 790 atteintes « commises en raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre ». Il y a donc encore beaucoup à faire pour faire évoluer les mentalités.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article