Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 25

Israël : les supporters de foot racistes dans tous leurs états… arabes

25 juillet 2021 Brève Monde

Depuis plusieurs mois, les supporters du club de football de Jérusalem, le Beitar, ont la rage. Ayant la réputation d’être des voyous d’extrême droite, dont les cris « mort aux Arabes » retentissent régulièrement dans les stades, et les héritiers d’une tendance ouvertement fascisante du mouvement sioniste, ils ne digèrent pas que leur club ait été racheté à hauteur de 50 % pour 300 millions de shekels (76 millions d’euros), par un membre… de la famille royale émiratie, Hamad bin Khalifa Al-Nahyan. C’est là une conséquence du rapprochement entre les Émirats arabes unis et Israël effectué l’an dernier sous la houlette de Donald Trump.

La presse israélienne s’en était donné à cœur joie titrant notamment « Le Beitar est désormais à 50 % musulman » ou en envoyant, en arabe, ses mabrouk (félicitations) aux supporters. De plus, alors que l’association des supporters, La Familia, s’était opposée dans le passé à la présence de joueurs arabes israéliens sur le terrain, Al-Nahyan a promis de recruter de nouveaux membres de l’équipe dans les pays arabes.

Il ne reste plus aux supporters du Beitar que deux options : se suicider ou abandonner leur racisme anti-arabe. La première parait, de très loin, la plus réaliste.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article