Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 25

Arnaud Lagardère : sur la sellette ou sur un siège éjectable ?

25 juillet 2021 Brève Économie

Arnaud Lagardère, qui est à la tête de l’entreprise propriétaire de Hachette, des boutiques Relay, d’Europe 1, du Journal du dimanche et de Paris Match, fait l’objet d’une information judiciaire lancée par le parquet national financier pour « abus de biens sociaux, achat de vote, comptes inexacts et diffusion d’information fausse ou trompeuse ». N’en jetez plus. C’est là une conséquence de la bataille qui l’oppose, au sein même de son conseil d’administration, à l’un de ses principaux actionnaires, le fonds d’investissement britannique Amber Capital. Un conseil d’administration où l’on retrouve aussi Vincent Bolloré, Bernard Arnault et l’émir du Qatar. Cet affrontement juridique a pour but ultime de savoir qui mettra la main sur ce qui reste de l’empire médiatique dont il a hérité, qui est en mauvaise posture, et lui-même étant endetté jusqu’au cou.

Une bataille de chiffonniers qui risque d’aboutir à l’inculpation de Lagardère par la justice et son éjection de son propre groupe. Sortez vos mouchoirs !

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article