Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > juin > 19

Frontière franco-espagnole : un dixième migrant africain se noie dans la Bidassoa

19 juin 2022 Brève Société

Abderraman Bas, un jeune migrant guinéen de 25 ans, s’est noyé samedi en tentant de passer de France en Espagne en traversant la Bidassoa, le fleuve frontalier. Il était arrivé en Pays basque le mois dernier venant de l’île de Lanzarote, dans l’archipel espagnol des Canaries. En un an et demi, dix migrants ont perdu la vie à cet endroit. Plusieurs centaines de manifestants, venus des deux côtés de la frontière, se sont rassemblés dimanche midi sur la place San Juan d’Irun afin de lui rendre hommage. À cette occasion le maire de la ville, José Antonio Santano, a déclaré : « Nous ne pouvons continuer à vivre cette hémorragie de jeunes vies perdues dans le fleuve Bidassoa. Ils se jettent à l’eau pour éviter les contrôles féroces aux frontières. Si tel est le problème nous devons trouver une solution. » Depuis des mois les associations d’aide aux migrants et les municipalités frontalières demandent aux autorités des deux pays d’assurer le libre passage des migrants. Jusqu’à présent en vain.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article