Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > septembre > 9

États-Unis : quand barbarie et bigoterie rivalisent

9 septembre 2021 Brève Monde

La Cour suprême des États-Unis a arrêté l’exécution au Texas de John Henry Ramirez, condamné à mort pour avoir, en 2004, assassiné pour le voler un employé de magasin à Corpus Christi. Ce crime lui avait rapporté 1,25 dollar (environ un euro). Trois heures avant l’injection fatale, la Cour suprême est intervenue, non pour condamner cette sentence infâme qu’est la peine de mort, mais pour estimer que l’État du Texas avait violé… sa liberté religieuse en empêchant son pasteur de lui imposer les mains au moment de l’exécution. Ramirez est donc en sursis. Tant mieux pour lui. Mais on se demande ce qui est le plus révoltant dans cette histoire : la barbarie de la « justice  » texane ou la bigoterie de la Cour suprême  ?

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article