Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2023 > février > 21

Espagne : des trains qui ne passent pas dans les tunnels

21 février 2023 Brève Monde

Isaías Taboas, le président de la compagnie nationale ferroviaire Renfe, a démissionné après plus de deux semaines de polémique liée à une commande de 31 trains régionaux trop larges pour certains tunnels par lesquels ils étaient censés passer. Cette commande, d’un montant global de 258 millions d’euros, avait été confiée en juin 2020 au constructeur espagnol de matériel ferroviaire CAF. Selon la Renfe, cet incident va se traduire par des retards dans la livraison des rames, qui devraient être mises en circulation « durant l’année 2026 », et non en 2024 comme initialement prévu. Aujourd’hui, la Renfe et la CAF se renvoient la faute. Mais, semble-t-il, personne n’avait eu l’idée d’impliquer les cheminots de terrain et les conducteurs de train dans l’élaboration de ces plans concoctés entre bureaux d’études et bureaucrates. Cela dit, ne jetons pas la pierre à nos voisins d’outre-Pyrénées. En 2014, la SNCF avait commandé des TER en oubliant de mesurer les quais. Conséquence : la mise en service de ces nouveaux trains avait nécessité des travaux de rabotage de 1 300 quais (sur un total de 8 700) pour un coût total de 50 millions d’euros. Et, là encore, ceux qui travaillent sur le terrain n’avaient pas été consultés.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article