Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Les articles du site

Allemagne

En défense de Lützerath : non aux géants de l’énergie contre nos vies !

21 janvier 2023 Article Monde

Le samedi 14 janvier a été mouvementé, en lisière du site de la mine à ciel ouvert de Garzweiler [1], la plus grande mine de charbon d’Europe, qu’exploite et cherche continuellement à étendre le géant allemand de l’énergie RWE Power. Une superficie immense vouée à l’extraction charbonnière, genre de pieuvre qui dévore la nature et l’écosystème, et chasse les populations, démolit des villages entiers les uns après les autres – dont leurs églises au bulldozer ! La police a tout récemment procédé à l’évacuation du village de Lützerath, déjà abandonné et dont les habitants et habitantes ont été déplacés, mais dont le site fantôme était néanmoins occupé par quelques centaines de militants et militantes écologistes.

Une ZAD tenace

Une énorme manifestation en leur soutien, selon la police ou les organisateurs de 15 000 à 35 000 personnes, dont beaucoup de jeunes, a eu lieu le samedi 14 janvier. Elle a essayé de pénétrer dans la mine, ce qui a donné lieu à des accrochages et violences policières. C’est à cette occasion que la jeune militante écolo suédoise Greta Thunberg, qui était présente, a été arrêtée, puis relâchée. [2] Lützerath a été un nouvel épisode de la guerre des profits contre les vies, après celui de la forêt de Hambach (Hambacher Forst) il y a quelques années sur le même site. Il s’agissait alors de détruire une forêt ancestrale. La couche de lignite sous le village de Lützerath serait particulièrement épaisse.

Fric d’abord !

Pour le gouvernement et le patronat d’Allemagne, en quête avide de sources d’énergie dans un contexte de rupture d’approvisionnement en gaz russe et de réduction du programme nucléaire, l’exploitation forcenée de lignite est une manne. Mais bonjour les dégâts à la nature ! Cette exploitation représente des dizaines de milliers de tonnes de CO2 en plus. Un désastre, souligné et chiffré par les défenseurs et défenseuses du climat.

L’intéressant, si l’on ose dire, c’est que ces faits calamiteux se passent aujourd’hui sous la responsabilité du parti Vert : Robert Habeck, une de ses principales figures, est ministre allemand de l’Économie et pour la région de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, c’est aussi une autre « verte » qui est ministre de l’Économie, de l’Industrie, de la Protection du climat et de l’Énergie (Ministerin für Wirtschaft, Industrie, Klimaschutz und Energie) ! Tous deux ont défendu le « compromis » avec RWE, qui consiste à lui donner le droit de détruire Lützerath, en contrepartie de quoi cinq autres villages (de moindre intérêt pour la multinationale) seraient sauvegardés et la date de fin d’extraction de lignite en Rhénanie avancée (de 2038 à 2030). Le mouvement pour le climat dénonce à juste titre le scandale de cette hypocrisie : la lignite sera tout simplement extraite et brûlée plus tôt que prévu !

Le lignite est l’une des pires sources d’énergie, mais le gouvernement continue de soutenir son exploitation. Des milliers de jeunes qui refusent la catastrophe climatique ont donc occupé le lieu, et manifesté à moult reprises, ce qui n’est pas terminé. Le gouvernement leur a envoyé les flics. Mais ce pouvoir social-démocrate et vert s’embourbe toujours davantage (rien d’étonnant à vrai dire) dans sa grande collusion avec les puissances de l’argent. Ses flics aussi, trop lourdement harnachés comme le montre une vidéo qui a fait rire toute l’Allemagne contestataire… et bien d’autres sur la planète ! Nous aussi, bien sûr !

D’après les infos de camarades d’Allemagne, 17 janvier 2023

(Article paru sur le site du Nouveau Parti anticapitaliste, https://nouveaupartianticapitaliste.fr)



[1La mine de Garzweiler est un gigantesque site d’extraction de lignite à ciel ouvert, du nom d’un village de la commune de Jüchen, situé à quelque dix kilomètres au sud de Mönchengladbach, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

[2Quelques vidéos pour se faire une idée : https://www.youtube.com/watch?v=agz426Pwmo4

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Mots-clés