Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2020 > novembre > 23

En Tunisie, la loi sécuritaire ne passe pas !

23 novembre 2020 Brève Monde

En Tunisie aussi, le gouvernement rêve de faire passer une loi « pour la répression des atteintes contre les forces armées », policiers et militaires. Une loi semblable à celle que veut imposer Darmanin. Là-bas comme ici, les violences policières sont le lot quotidien des travailleurs et des jeunes – il y a un peu plus de deux ans, un jeune supporter de foot, Omar Laabidi était mort noyé, poussé à se jeter à l’eau par les flics à qui il avait pourtant crié qu’il ne savait pas nager…

Après avoir déjà reculé en 2015, le gouvernement tunisien vient une nouvelle fois, début octobre, de retirer son projet devant les manifestations de la colère populaire. Cela ne peut qu’encourager ceux qui, ici, entendent protester contre la loi jumelle du projet tunisien, la loi « sécurité globale » que Darmanin et l’exécutif veulent imposer en France.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article