Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > septembre > 16

Égypte : le régime d’al-Sissi épinglé par Amnesty International

16 septembre 2021 Brève Monde

Dans son rapport Égypte 2020, qui vient de sortir, Amnesty International épingle de nouveau le régime du maréchal al-Sissi pour sa violation tous azimuts des droits humains. Et parmi les domaines où ces droits sont systématiquement bafoués, l’étude cite les libertés d’expression, de réunion et d’association, la détention arbitraire, les procès inéquitables, les disparitions forcées, les tortures et les mauvais traitements, le droit à la santé, les conditions carcérales, la peine de mort, les discriminations et les violences sexuelles, le droit du travail, la liberté religieuse, etc. Amnesty accuse en outre la sécurité égyptienne de « harceler et intimider » les défenseurs des droits humains et militants politiques pour les « réduire au silence », et cela en toute impunité dans un pays régulièrement épinglé sur la question des libertés. D’un autre côté on ne peut non plus oublier que le dictateur égyptien est un fidèle client des industries d’armement occidentales, qu’il est l’allié privilégié des États-Unis et d’Israël au Moyen-Orient et que, de plus, il est en pointe dans la lutte «  contre le terrorisme  ». Cela vaut bien de le laisser agir «  en toute impunité  » contre sa population.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article