Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > août > 11

Droit de vote des étrangers : c’est reparti pour un tour

11 août 2022 Brève Politique

Le député LREM de la Vienne, Sacha Houlié, vient de rédiger une proposition de loi visant à accorder le droit de vote aux étrangers aux élections municipales. Une initiative qui a aussitôt entrainé des réactions courroucées du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, de Jordan Bardella, le président par intérim du Rassemblement national et d’Éric Ciotti, le député Les Républicains. Houlié, qui est supposé représenter « l’aile gauche » de la Macronie veut simplement mettre fin à la discrimination qui existe depuis 1992 entre les étrangers citoyens de l’Union européenne, qui peuvent voter aux municipales, et les autres qui ne le peuvent pas. Cela dit, sa proposition, qui n’a pratiquement aucune chance d’être adoptée, est un serpent de mer. Car successivement les présidents Mitterrand, Sarkozy puis Hollande s’étaient engagés à mettre en œuvre cette disposition avant de la remballer face aux réactions xénophobes d’une partie de la classe politique et de l’électorat. Et il en sera probablement de même une fois encore. Pourtant, tous ceux qui vivent et travaillent en France, quelle que soit leur nationalité, devraient avoir le droit de participer à toutes les consultations électorales, locales ou nationales.

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article