Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2022 > août > 12

Corée du Nord : mais où est donc passé le virus du Covid-19 ?

12 août 2022 Brève Monde

Le dictateur nord-coréen Kim Jong-un s’est félicité, lors d’une réunion avec des soignants et des scientifiques, que son pays avait remporté « une victoire éclatante » contre le Covid-19. En effet, aucun nouveau cas n’aurait été signalé depuis le 19 juillet. Une déclaration qui laisse un peu sceptique les spécialistes dans un pays où la grande majorité de la population n’est pas vaccinée, où les hôpitaux sont notoirement sous-équipés, avec peu d’unités de soins intensifs et où aucun traitement ou vaccin contre le coronavirus n’est disponible. Le système de santé nord-coréen a d’ailleurs été classé 193e sur 195 pays par une étude de l’université américaine Johns Hopkins l’an dernier. La Corée du Nord a enregistré près de 4,8 millions cas d’infections depuis fin avril, avec seulement 74 décès, soit un taux de létalité officiel de 0,002 %, selon KCNA, l’agence de presse du régime. Par comparaison, la Corée du Sud voisine, qui dispose d’un système sanitaire performant et d’un fort taux de vaccination au sein de sa population, affiche un taux de mortalité de 0,12 %, c’est-à-dire soixante fois plus élevé. S’il est plus que douteux que Kim Jong-un soit parvenu à contrôler le Covid-19, par contre il est certain qu’il contrôle parfaitement les statistiques, les médias et la communication.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article