Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Éditos L’Étincelle > 2017 > janvier > 23

Donald Trump à peine investi, aussitôt contesté dans la rue

Des millions de personnes sont descendues en masse à Washington et dans les grandes villes des Etats-Unis à l’initiative du collectif féministe « Women’s march ». Dans ces manifestations, se sont joints tous ceux qui se sentent directement menacés par les innombrables attaques sexistes, xénophobes, homophobes et anti-pauvres qu’énumère le milliardaire-président.

Trump président et son gouvernement de réactionnaires ne cachent pas vouloir remettre en cause le déjà maigre système de protection sociale, le droit à l’avortement, les quelques mesures de protection de l’environnement, les droits des travailleurs.

Mais ils n’ont pas gagné d’avance, et pourraient se heurter à une sérieuse opposition. Celle qui s’est exprimée ce week-end est encourageante, comme, depuis 2013, celle du mouvement « Black lives matter » (le mouvement contre les violences policières contre les Noirs). Et si les millions de travailleurs américains se joignaient à la contestation et se mettaient en bagarre pour défendre leurs intérêts, cela donnerait un tout autre visage de l’Amérique !

Lire aussi :

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article