Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > avril > 17

Camp de Grande-Synthe : honte au gouvernement

17 avril 2017 Brève Politique

La semaine dernière, le camp de Grande-Synthe, accueillant des migrants, près de Dunkerque, a été ravagé par un incendie volontaire. Ce camp a été ouvert il y a un an par des ONG afin d’accueillir 700 migrants. Depuis le démantèlement du camp de Calais, 1 700 personnes sont venues s’entasser dans celui de Grande-Synthe, faute d’une autre solution. L’État avait pris officiellement en main la gestion du camp, mais il s’est abstenu de tout entretien, laissant sciemment la situation se dégrader sous l’effet de la surpopulation et des intempéries.

La cause réelle de l’incendie est avant tout l’insalubrité et la promiscuité intolérables dans lesquelles l’État a abandonné ces migrants.

Mots-clés : |

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article