Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > avril > 17

Pays Basque : l’ETA rend les armes mais les États persistent à réprimer

17 avril 2017 Brève Monde

La lutte armée initiée par l’ETA, (organisation indépendantiste basque armée), née sous le franquisme, est désormais terminée. L’organisation basque vient de rendre les armes.

Cependant, il reste trois cent cinquante prisonniers basques dispersés dans toute la France et l’Espagne, souvent dans des conditions indignes. Certains sont gravement malades et on refuse de leur accorder des remises de peine, au mépris des lois. Cela ne saurait surprendre venant d’un État espagnol qui n’a pas hésité à torturer et à utiliser des truands contre l’ETA, au nom de la lutte contre le terrorisme. Mais l’État français n’hésite pas à s’aligner sur son voisin.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article