Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > juillet > 10

C’est pas nous, c’est eux !

10 juillet 2021 Brève Politique

Accusés d’avoir non seulement détruit le matériel sono des organisateurs de la rave de Redon, en Ille-et-Vilaine, les 18 et 19 juin, mais d’avoir empêché les pompiers de secourir les victimes de leurs tirs de grenades, en particulier un jeune de 22 ans qui a eu une main arrachée, des gendarmes tentent de se défendre. Ce ne serait pas eux les responsables. D’abord une unité du GIGN (unité d’élite de la gendarmerie) aurait participé à la destruction du matériel, ensuite le ministre et le préfet leur avaient donné des ordres. Près de 1 000 CRS et gendarmes mobiles ont été envoyés contre cette fête qui regroupait 1 500 jeunes danseurs.

Comme presque toujours, face à l’indignation suscitée par des comportements de ce genre, les exécutants essaient de se disculper sous prétexte qu’ils n’ont fait qu’obéir aux ordres. Certes les principaux responsables sont ceux qui donnent ces ordres, mais ceux qui n’ont pas le courage et la dignité de les refuser n’en sont pas pour autant innocents.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article