Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Accueil > Brèves > 2021 > août > 21

Brésil : si un juge dérange, changez-le

21 août 2021 Brève Monde

Bolsonaro, le président du Brésil, vient de demander au Sénat de se prononcer pour la destitution d’un juge à la Cour suprême, Alexandre de Moraes. Celui-ci a eu le culot de demander l’ouverture d’une enquête pour « diffusion de fausses informations » et « abus de pouvoir économique » contre… Bolsonaro. Le président autoritaire et ultra-réactionnaire a pris l’habitude de virer sans ménagement tous les responsables qui ne lui conviennent pas, comme le ferait un patron de combat. Il a ainsi déjà changé trois fois de ministre de la Santé, écarté des généraux et procédé à d’innombrables remaniements pour tenter de disposer d’un appareil d’État entièrement à sa botte. À l’approche des élections, il devient de plus en plus nerveux et n’hésite pas à s’en prendre à un juge de la Cour suprême, ce qui ne se faisait pas jusqu’à présent, même au Brésil. Mais Bolsonaro est aujourd’hui si déconsidéré que toute une partie du personnel de l’État songe à l’avenir et renâcle à suivre ses décisions.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article

Mots-clés