Aller au contenu de la page

Attention : Votre navigateur web est trop ancien pour afficher correctement ce site internet.

Nous vous recommandons une mise à niveau ou d'utiliser un autre navigateur.

Archives > Brèves > 2017 > juin > 12

Au Maroc, la contestation s’étend

12 juin 2017 Brève Monde

Au Maroc, le mouvement populaire qui a commencé en octobre 2016 après la mort du vendeur de poissons Mohsen Fikr, broyé dans une benne à ordures, prend de l’ampleur face à la répression du régime de Mohamed VI. Ce dernier a arrêté ces dernières semaines des leaders de la contestation comme Nasser Zefzafi.

D’abord concentrée dans la région du Rif, la contestation s’est étendue à d’autres villes comme Rabat ou Tanger où des sit-in de solidarité ont été organisés. Ce dimanche, plusieurs milliers de personnes ont défilé dans les rues de Rabat au cri de « vive le peuple » et « dignité et justice sociale ». Les revendications sont nombreuses : le jugement des responsables de la mort de Mohsen Fikr, la levée de l’état d’urgence dans la région d’Al Hoceïma, des emplois, des infrastructures… Elles reflètent la colère contre toute une société qui condamne des millions de personnes à la misère.

Mots-clés :

Imprimer Imprimer cet article Réagir Réagir à cet article